Loading map...
 Accueil    De la Verrerie

De la Verrerie

Château de la Verrerie, Le Creusot,
Le Creusot, 71200, France
0€
Activités enfants et famille
  • 756
  • 0

Description

Quelle étonnante destinée que celle de ce château ! À sa construction en 1786, le grand bâtiment en forme de U abrite la Manufacture Royale des Cristaux et Émaux de la Reine Marie-Antoinette. À partir de 1837, il devient la propriété des Schneider, maîtres de forges du Creusot, qui y logent d’abord leurs ouvriers avant d’entreprendre des travaux d’embellissement du site pour en faire leur résidence creusotine et y recevoir des invités de prestige, clients de leur entreprise.
Aujourd’hui, le château de la Verrerie propose trois visites retraçant l’histoire de la ville du Creusot et de son industrie.
Dans le corps central de logis, le Musée de l’homme et de l’industrie présente plusieurs collections : des cristaux et opalines du début du XIXe siècle, l’histoire de la dynastie Schneider à travers portraits et objets personnels et la représentation du travail avec des
peintures et des maquettes dont l’usine miniature qui rend compte du travail dans les forges au tournant des XIXe et XXe siècles.
Dans la salle du Jeu de Paume, ancienne dépendance du château, le Pavillon de l’Industrie fait découvrir aux visiteurs la saga industrielle du Creusot de manière interactive, à l’aide de tablettes tactiles et grâce à une projection sur grand écran : de la révolution industrielle aux innovations actuelles des entreprises.
Dans l’une des deux halles coniques construites dans la cour et qui abritaient les fours de la cristallerie, un petit théâtre fut aménagé au début du XXe siècle, à la demande d’Eugène II Schneider, afin de pouvoir distraire les hôtes prestigieux reçus au Creusot, chefs d’État et de gouvernement, qui venaient visiter les usines et passer commande. Son style s’inspire du XVIIIe siècle.
Le château est entouré d’un vaste parc de 28 ha aménagé entre 1904 et 1908 par les paysagistes Achille et Henri Duchêne. Mêlant les influences du jardin à la française et parc à l’anglaise, c’est un lieu de promenade apprécié de tous avec ses étangs, son arboretum, son enclos animalier et ses jeux pour enfants.

Expositions temporaires, visites et activités pédagogiques, ateliers pour les enfants pendant les vacances scolaires, conférences, accueil de groupes.
Possibilité de privatisation du Pavillon de l’Industrie pour séminaires et évènements professionnels. Possibilité de location des salons de réception du château (salle à manger, salon Carré, cuisine).
Labels Monument Historique, Musée de France, Route européenne des théatres historiques.

 

JOURS D’OUVERTURES 2017

En février, mars, mai, juin, octobre, novembre : tous les jours de 14h à 18h, fermé le mardi. Visite guidée du Petit Théâtre du lundi au vendredi à 14h et 17h30 (sauf le mardi), le samedi à 14h, 15h30 et 17h30, le dimanche à 14h et 17h30.
Vacances scolaires de printemps (du 1er avril au 30 avril) et d’automne (du 21 octobre au 5 novembre) : tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 17h30, fermé le mardi. Visite guidée du Petit Théâtre tous les jours (sauf le mardi) à 12h et 17h30.
En juillet, août, septembre : tous les jours, de 10h à 12h et de 13h30 à 18h30. Visite guidée du Petit Théâtre tous les jours à 12h, 15h30 et 17h30.
Fermeture en janvier et décembre, le 1er mai, ainsi que les 1er et 11 novembre.
Le site du château est ouvert toute l’année aux groupes, sur réservation.
Parc accessible toute l’année.

 

TARIFS 2017 

Billet d’entrée donnant accès au Musée de l’homme et de l’industrie, au Pavillon de l’Industrie et à la visite guidée du Petit Théâtre.
Plein tarif : 9,80 €
Tarif réduit: 6,30 €
Tarif famille : 15,80 € (deux adultes et un enfant ou plusieurs enfants de 10 à 18 ans)
Gratuit : enfant de moins de 10 ans, demandeur d’emploi et bénéficiaire du R.S.A., carte Tourisme Pass Pro, guide Passtime, ICOM et AICA, étudiants des établissements communautaires.
Entrée gratuite le premier dimanche de chaque mois (sauf en juillet, août et septembre).
Fermeture de la billetterie 1h avant la fermeture du site.

 

ÉVÉNEMENTS 2017

  • Rochette, l’obsession de l’industrie, du 29 juillet 2017 au 31 mars 2018

L’exposition consacre l’oeuvre d’un artiste local emblématique qui nous a livré un regard singulier sur son territoire, empreint d’une forme d’obsession de l’industrie, dont il restitue l’empreinte paysagère et l’univers intérieur.
Si son travail se situe dans la lignée des artistes qui, depuis le milieu du XIXe siècle jusqu’à ses contemporains du XXe siècle, s’attachent à rendre le travail avec réalisme, il s’en distingue et se singularise par un art de la composition et une palette chromatique qui confèrent une dimension théâtrale aux scènes de labeur qu’il fixe sur la toile. L’artiste impressionne aussi par l’abondance mirifique de sa production et un attachement viscéral à sa terre natale qui transparaît jusque dans sa signature « Rochette du Creusot ».
Le parcours d’exposition traverse les grands moments de la vie de l’artiste, explore cette obsession de l’industrie qui émaille toute son oeuvre, sans exception de genre : paysages, portraits, scène animées, natures mortes sont techniquement construits et nourris d’une vaste typologie d’éléments qui élaborent une radiographie industrielle du territoire.
Un catalogue complète l’exposition.

 

  • Corps de migrants, du 20 mai au 30 novembre 2017

L’exposition croise deux techniques artistiques pour questionner le rapport au corps des migrants.
Les protagonistes photographiés par Hanika Andrès sont tous volontaires pour alimenter ces témoignages imagés. Les photographies composées, dans lesquelles le bagage du migrant souligne la qualité du sujet, sont enrichies d’un témoignage écrit qui rappelle la dimension affective et traumatisante qu’il leur a fallu surmonter dans une telle expérience.
Les estampes de mains, xylogravées, réalisées par les membres de l’Atelier du Coin, cataloguent, symboliquement, les gestes pratiqués par les populations en route vers leur nouvelle destination ou par les autochtones qui les accueillent. Elles disent l’amplitude des sentiments éprouvés par les uns et les autres.
Photographies et estampes sondent les visages et les mains : véhicules de la pensée exprimant l’arrachement à une terre et la quête d’enracinement nouveau.

 

  • Murs/murs – Migrations d’aujourd’hui, du 16 septembre au 30 novembre 2017

L’installation MursMurs est pensée comme un triptyque dont les trois volets sont respectivement dévoilés en 2016, 2017 et 2018.
Ce deuxième chapitre intitulé Migrations d’aujourd’hui interroge les routes migratoires du XXIe siècle, retrace le parcours de vie de migrants arrivés récemment sur le territoire et met en évidence les causes et les motifs à l’origine de leurs déracinements. Le projet est mené en partenariat avec l’association La Baraque TV.
Dans la salle, une tablette numérique permet aux visiteurs qui ne l’auraient pas vu, de découvrir le premier chapitre, Migrations d’hier, consacré aux récits d’immigrants du début du XXe siècle.

 

  • Conférence « Des collections en ligne», par Typhaine Le Foll et Manon Mauguin, le mercredi 20 septembre 2017 à 18h30

Le recrutement d’une chargée de mission et deux années de travail ont été nécessaires pour réaliser le récolement décennal des collections inscrites aux inventaires de l’Ecomusée grâce auquel environ 10 000 notices d’inventaire ont été générées.
Depuis le 1er juillet 2016, le travail continue avec une mission de post-récolement qui a permis de procéder, avec l’aide d’informaticiens, au transfert de la masse d’informations recueillies sur un tableur Excel vers le logiciel de gestion des collections Actimuséo.
Avec l’appui du Service des musées de France, l’Ecomusée reverse progressivement ces 10 000 notices d’inventaire sur le portail national des collections des musées de France, appelé Joconde.
Nous vous dévoilerons la mise en oeuvre de ce programme ainsi que les nouveaux outils de travail pour l’équipe de l’Ecomusée et les chercheurs du monde entier intéressés par nos collections.
Typhaine Le Foll est conservateur en chef du patrimoine et directrice de l’Ecomusée depuis 2012. Elle a successivement exercé ses fonctions au musée de la lunette de Morez, au musée basque et d’histoire de Bayonne, au musée de la mine de Lewarde et au Port-Musée de Douarnenez.
Manon Mauguin, titulaire d’un master 2 en histoire de l’art, s’est spécialisée dans le récolement des collections. Elle est en charge d’une mission de post-récolement d’un an à l’Ecomusée Creusot-Montceau après avoir exercé des fonctions similaires pour le musée des Hospices Civils de Lyon ainsi que pour les musées d’art et d’histoire d’Auxerre et de Lisieux.

 

  • Conférence « Rochette du Creusot » : la nature et l’industrie », par Matthieu Pinette le mercredi 18 octobre 2017 à 18h30

Raymond Rochette est un artiste prolifique. Son oeuvre abondant, peint ou dessiné, se développe entre deux pôles. Très jeune, il observe la nature et s’intéresse au monde paysan. Peu à peu, sensible aux paysages qui l’environnent, il la confronte à l’industrie en une sorte d’équilibre, qui traduit la fascination de l’artiste pour ces deux thèmes que l’on pourrait croire opposés. Rochette examine avec assiduité la machine et la pratique pleinement : il la dissèque et descend dans ses entrailles, mais il est aussi capable de la mettre en scène, de la théâtraliser. Et souvent l’être apparaît : de sa famille jusqu’aux ouvriers, silhouette fugace ou travailleur héroïque, l’homme s’immisce dans son univers d’arbres et de cheminées, de bois et de métal, de fumée et d’azur.
Matthieu Pinette est conservateur en chef du patrimoine. Il a successivement dirigé les musées des villes d’Autun, Besançon et Amiens. Depuis dix ans, il a changé son orientation professionnelle pour travailler à la mise en valeur et au développement d’un monument historique privé (le château de Germolles, demeure des ducs de Bourgogne, marqueur du patrimoine régional) et il intervient dans le cadre universitaire et le conseil culturel.

 

  • Au musée pour m’amuser, les Vacances de Pâques, 24 et 25 avril ou 27 et 28 avril, de 14h à 16h (présence obligatoire aux 2 séances), autour de l’épuisement photographique du quartier Saint-Laurent

Vacances de Toussaint, 30 et 31 octobre ou 2 et 3 novembre, de 14h à 16h (présence obligatoire aux 2 séances), autour de l’exposition temporaire « Rochette, l’obsession de l’industrie »
Ateliers gratuits – Renseignements et inscriptions au 03 85 73 92 00
Des ateliers gratuits sont proposés pendant les vacances scolaires et d’été pour permettre aux enfants de découvrir et réinterpréter les collections permanentes ou temporaires de l’Écomusée.
À partir de la découverte et de l’observation des collections, les enfants réalisent leur propre création sur des thématiques régulièrement renouvelées.
Animations proposées aux enfants de 7 à 12 ans.

 

  • Séance de dédicace par André Laffly de son livre, le samedi 24 juin 2017 de 15h00 à 18h00

Dédicace de son livre « Le Creusot, les Schneider. L’usine dans la ville 1850-1898 ». Dans cet ouvrage, le troisième consacré au Creusot et à son histoire industrielle, André LAFFLY aborde les années 1850-1898 celles de l’aventure industrielle conduite par deux maîtres de forges successifs Eugène puis Henri Schneider.
Au-delà des éléments purement factuels du récit, l’auteur s’est efforcé d’appréhender le plus objectivement possible, ce qui fut le marqueur de la politique sociale des Schneider, le paternalisme. Y-est-il parvenu ?
Le lecteur découvrira sans doute avec intérêt les choix stratégiques qui ont conduit à faire, en quelques années seulement, du simple bourg de village de 1850, une ville si particulière et la plus peuplée du département avec en son coeur, l’usine…
À partager, le plaisir de retrouver dans un ouvrage documenté, parsemé d’anecdotes, l’histoire vraie d’une ville, quand s’affirme sa vocation industrielle.
Lien vers la page événement : www.pavillon-industrie.fr

 

  • Conférence « Les canaux, le canal du centre, la rigole de Torcy. » par Philippe Ménager le mercredi 27 septembre 2017

PHILIPPE MENAGER est l’auteur du livre LES CANAUX de BOURGOGNE aux éditions l’Escargot savant de Bourgogne.

 

  • Marché artisanal d’automne, le dimanche 26 novembre 2017

Au sein des collections, artisans et créateurs de notre région proposent à la vente leurs créations : habits, accessoires de mode, bijoux, décorations, arts de la table, peintures, … Ce jour-là l’accès au Pavillon de l’Industrie est gratuit pour les visiteurs (les tablettes numériques ne seront pas disponibles).
Lien vers la page événement : www.pavillon-industrie.fr

 

 

CONTACT 

Château de la Verrerie
Château de la Verrerie – 71200 Le Creusot
03 85 55 02 46
bienvenue@creusotmontceautourisme.fr
www.creusotmontceautourisme.com/chateau-de-la-verrerie

Floor Plans